Izmadra

Née dans les années 1980 a Katiola au nord de la Côte d'Ivoire, Niaone Isiaka débarque avec ses parents au Burkina Faso son pays d'origine à l'âge de 6 ans où il entamera son parcours scolaire.

De son jeune âge, Niaone Isiaka a vite fait remarquer sa grande passion pour la musique et impressionnait ses interlocuteurs par sa voix irrésistible.

Après avoir abandonné les classes du C.E.G  de garango par manque de moyens financiers, il retourna dans son pays natale mais cette fois s'installe à Abidjan, en se battant pour survenir au besoin de sa très chère  famille.

Vue son talent inné en lui,  il va rentrer en studios et réalisa une maquette de six titre qui fera de lui le meilleur artiste de la Diaspora à travers toute sorte de cérémonie à laquelle il était sollicité,  connue par ses fans sous le pseudonyme IZMADRA qui est le diminutif du nom de ses deux géniteurs et lui même, son Idol est black So Man.

Avec sa belle voix, sa présence scénique, et ses textes Riche en enseignement accompagné de mélodies hors du commun Izmadra saime la confusion entre lui et son idole par leur identité vocale.

Izmadra va participer en 2010 a la compétion sélective pour la SNC(semaine nationale de la culture) d'où il sera retenu pour représenter la Diaspora burkinabè de côte d'Ivoire à bobo dioulasso.

À son retour ,il décida de réaliser un album de huit titres(8) intitulé "Ka Sougourba"qui signifie pardonner en  bissa.

Cet opus chanté en bissa, français et dioula est un véritable tremplin  qui fera découvrir Izmadra hors des frontières avec des messages de paix d’amour de sensibilisation.

Avec son style World music , Izmadra est une révélation de la musique Burkinabè à suivre de près. 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...