Sidiki Diabaté: Après le décès d'Arafat, je suis davantage conforté dans la Foi

 Après le décès d'Arafat, je suis davantage conforté dans la Foi . En tout cas, malgré la musique et mon jeune âge, je suis très attaché à la religion. C'est pourquoi je voudrais dire que tout ce que nous avons sur terre est éphémère. Sinon comment comprendre que DJ ARAFAT, celui-la qui s'est forgé un caractère de son vivant , puisse subir une telle chose à sa mort ? Des gens qui ne pouvaient même pas le regarder, se permettent d'aller déterrer son corps. Puis , enlever ses habits. En tant que croyant, je mets cela au compte de la puissance de Dieu , et je dirais que nous , les humains, ne sommes que des voyageurs dans un espace donné. Raison pour laquelle, je m'engage désormais à faire le bien à 1000% plutôt qu'à 100% , parce qu'on connait pas le lendemain.

Tabaski 2019 à Kongoussi

  • - Nous prions pour la paix dans le monde et au Burkina
    - Je lance un appel fort à toute personne qui peut soutenir nos déplacés interne du Bam de les aider. (Cheikh Saïd Sana, grand Imam de Kongoussi)
    La grande mosquée de Kongoussi a refusé du monde ce dimanche 11 août à l'occasion de la fête de la fête Tabaski. Ce fut une occasion pour le Grand Imam de Kongoussi, Cheikh Saïd Sana de soumettre les doléances de la ville à Allah.
    "Nous prions pour que le monde, le Burkina et le Bam retrouve sa paix d'antan" a-t-il signifié. Puis il ajoute que: "J'appelle toute la communauté musulmane de la province du Bam à soutenir au nom d'Allah nos frères déplacés venus d'ailleurs et éparpillés un peu partout dans la province".
    Venues pour communier avec les musulmans, les autorités provinciales et communales avec à leur tête le Secrétaire Général de la province Armand Dambre sont allées souhaiter bonne fête et exhorter qu'ils continuent à prier pour la paix.
    Pascal SAWADOGO, Kongoussi, Radio Oméga